Voyage à Bali : zoom sur 3 plats à goûter

Choisir d’effectuer un voyage culinaire à Bali, c’est se donner l’occasion d’éveiller les sens de l’odorat et du goût. La cuisine balinaise est riche et diversifiée, et possède des spécialités assez particulières. En plus, les épices sont souvent utilisées donc préparez-vous à une explosion de parfum et de saveur. Voici trois des principaux mets que vous trouverez à Bali.

Le babi guling, une spécialité culinaire très prisée par les Balinais

Le babi guling est un des plats emblématiques de Bali lors des fêtes familiales ou des cérémonies religieuses. Il s’agit d’un porcelet entier fumé. Le babi guling illustre à merveille la culture balinaise qui consiste à se démarquer des communautés musulmanes qui l’entourent dans tout l’océan Indien. À titre d’information, la population indonésienne est majoritairement musulmane.

Vous pourrez apprendre à préparer le babi guling en participant à un atelier de cuisine lors de vos vacances à Bali. Sinon, vous pourrez en retrouver dans l’un des restauraux locaux. Pendant la cuisson, les senteurs de ce cochon de lait fourré de quelques épices et braisé à la broche imprègnent les narines. De plus, en voyant la graisse du cochon qui grésille délicatement et la peau croustillante, très vite l’eau vient à la bouche. Pour la farce, il y a par exemple des piments, de l’ail et du gingembre.

Le rawon daging, un ragoût de bœuf traditionnel indonésien

Le rawon daging est une délicieuse soupe noire à base de bœuf. Comme ingrédient principal, on utilise surtout des noix de buah keluak (fruits du Pangium edule). C’est ce qui donne au bouillon de bœuf sa saveur particulière et sa couleur caractéristique.

On utilise également un mélange d’ail, d’oignons, de galanga râpé (ou à défaut, du gingembre), de noix de bancoulier, du curcuma, de la coriandre et de piment rouge d’Indonésie pour agrémenter le bouillon. Le tout est broyé et cuit dans l’huile pour obtenir une sauce. Ensuite, il suffit d’introduire cette sauce dans le bouillon, plus de la viande de bœuf émincée. Vous pourrez aussi ajouter de la citronnelle, du jus de tamarin et des feuilles de combava en assaisonnement.

Le martabak telur, une crêpe fourrée populaire à Bali

Le martabak telur est une sorte de crêpe à base d’œuf de poule ou de cane, semblable à une omelette. Dans la recette habituelle, il est constitué d’une farce salée au choix entourée de deux couches de pâte frite très fine de type phyllo. La farce contient par exemple de la viande (poulet, bœuf, ou agneau), des champignons, du crabe, des oignons, des poireaux, des épices et des condiments tels que l’ail et le curry.

Coupée en tranche, cette crêpe fourrée peut s’accompagner de tranches de concombre et d’une sauce brun sombre composée de vinaigre et de sucre de palme. Ce mets est habituellement vendu dans les stands de street food ou par des marchands ambulants.