Le Périgord

La noix du Périgord

Mayette, Saint Marital, Ronde, Moussine, Fermette : le « gland de Jupiter », ainsi nommé par les romains, se cache en Périgord sous bien des appellations.

En fait, rien n’est plus hétéroclite que les noix. Il est convenu de les classer en deux catégories, les noix fraîches, dont les ventes s’étalent de septembre à octobre, et les noix sèches qui prennent le relais jusqu’au mois d’avril.

La truffe

Actuellement on sait tout de ce diamant noir, sauf peut-être l’essentiel: déclencher son cycle et l’assurer jusqu’à la récolte.

La truffe noire (tuber melanosporum) est mondialement connue sous le nom de truffe du Périgord, alors que la production de cette région trufficole n’a cessé de décroître; le rendement annuel avoisine les 5 tonnes.