Escapade culinaire au Canada

Le Canada représente un coin de notre planète qui fascine un bon nombre d’individus qui affectionnent tout particulièrement les découvertes impressionnantes. Cette destination de voyage propose effectivement un large éventail de curiosités parmi les passionnés auront un choix intéressant. En ce qui concerne les amoureux de la gastronomie, le territoire canadien est un terrain d’exploration à privilégier pour les vacances. La cuisine canadienne est en fait un sujet de découverte tout indiqué pour apprécier la bonne chère.

Une valeur culturelle importante

Peu importe où l’on se trouve sur le globe, la gastronomie est une valeur culturelle universelle. Il faut effectivement admettre que la cuisine est un trésor qui captive les vacanciers qu’ils soient petits ou grands. Durant un séjour au Canada, les voyageurs auront le privilège de parcourir les perles gustatives de cette fabuleuse destination. La cuisine locale est notamment un savant et harmonieux mélange d’influences gastronomiques diverses. La cuisine canadienne présente deux distinctions : la cuisine canadienne anglophone et la cuisine canadienne francophone. La première s’inspire de la cuisine américaine et de la gastronomie britannique. La seconde s’apparente un peu plus à la cuisine française.

Des spécialités gastronomiques pour tous les goûts

Dans le but d’orienter les vacanciers vers le meilleur choix de menu possible lors d’une escapade culinaire au Canada, il serait plus qu’intéressant de connaître les spécialités les plus incontournables du pays. Tout d’abord, la gastronomie canadienne regroupe de succulentes recettes tant sucrées que salées. Les plats les plus délicieux se trouvent aussi bien dans les plus grands restaurants, mais aussi dans les petits restos du coin de la rue. Voici entre autres quelques spécialités à ne pas rater pour un voyage gastronomique profitable dans les contrées canadiennes :
• les fèves au lard : à l’origine, ce plat était concocté par les voyageurs, et les trappeurs. Composé de fèves mélangées à des morceaux de lards, le tout est agrémenté de sirop d’érable ou de mélasse.
• La soupe aux pois : comme son nom l’indique, la soupe aux pois contient des pois, des pois jaunes plus précisément, on ajoute ensuite du porc salé et des légumes et enfin des herbes.
• Le pain bannock : pain traditionnel des Premières Nations, le pain bannock ou bannique se distingue par sa cuisson. Il est soit frit à la poêle, soit cuit sur les braises. Composée de farine, de sel et d’eau, la bannique accompagne agréablement les plats de viande de gibier.
• Les bonbons patates : ce ne sont pas réellement des sucreries. Ils sont notamment confectionnés à base de purée de pommes de terre lisse et de beurre d’arachide. Les bonbons patates ont la forme de roulés.
• Le sirop d’érable : qui tire son origine de la sève de l’érable à sucre est sans aucun doute le produit le plus célèbre de la cuisine canadienne. On en mange avec toutes sortes de plats sucrés comme salés.
• La poutine : c’est en fait des frites faites maison agrémentées de cheddar frais (ou autre fromage), et d’une sauce brune.